32

Compte rendu du SEOCampus 2012, un évènement SEO friendly

seo campus 2012Malheureusement absent du SEOCampus 2011 - je l'avais suivi via un livetweet- , j'étais présent cette année In Real Life. Enfin la première journée uniquement... mais c'était déjà bien! Je vais revenir assez rapidement (enfin si ça se trouve, je vais faire plus de 1800 mots) sur les différentes conférences auxquelles j'ai pu assister ainsi que les chouettes rencontres que j'ai pu y faire.

Table ronde, le SEO en 2012

Après un accueil chaleureux de notre grenouille préférée que j'étais ravi de rencontrer pour la première fois, la journée a commencé par une plénière avec 6 intervenants sur le thème "2012: et si le calendrier Maya annonçait la fin ... du SEO". /*La salle est pleine*/

Google Analytics et le not provided

D'actualité, c'est le "(not provided)" imposé par Google à cause de son passage en HTTPS qui ouvre le bal. La moyenne annoncée de 10 à 12% du trafic moteur est très variable, elle dépend complètement de la typologie des sites et il ne faut donc mieux pas s'y fier. Au-delà de la possible intention masquée volonté de Google de vouloir favoriser l'utilisation de Google Adwords, cela nous oblige surtout à faire des extrapolations comme l'explique Olivier de Ségonzac (@5eg sur Twitter) de l’agence Résonéo en prenant la part de trafic marque/hors-marque pour la ré-appliquer au % de not provided, ou à utiliser de plus en plus d'outils SEO tel que SEMRush.
Pour Laurent Bourrelly, c'est un mal pour un bien: nous sommes forcés de faire d'autres types d'analyses. D'un point de vue agence, cela peut poser de nouvelles difficultés pour démontrer l'efficacité d'une stratégie SEO. Enfin, Paul Sanches aka @seoblackout n'est absolument pas traumatisé par le "not provided", on vient le voir avec des mots-clés déjà définis à travailler, donc pour lui... pas de souci!

Evolution des pages de résultats (SERP)

Du coup, le sujet a dévié sur une autre problématique: "C'est bien d'être premier sur un mot clé, mais pour quoi faire derrière ?" soulève David Degrelle de l'agence 1ère Position, quel est le but ? Les enjeux ont évolués. En fonction des cibles et des besoins, être bien positionné dans Google Maps est un nouvel enjeu, et cela ne se traduit pas par le simple fait de remplir une fiche, il y a d'autres critères à prendre en compte. Les pages de résultats ont changé avec Google Images, Google Videos, Google Maps... Autant d'éléments qui réduisent l'espace pour les résultats organiques standards. Pour Paul Sanches, c'est une réelle opportunité: "Google nous offre une porte en plus pour augmenter sa visibilité grâce à ses nouveaux cadeaux!". Dans la thématique du Tourisme par exemple, les vidéos et images sont un atout.

table ronde SEOCampus 2012

Google + et la recherche personnalisée

Ces modifications des SERP passent aussi par l'arrivée de la recherche personnalisée et de Google + entre autres. Olivier de Ségonzac nous indique d'ailleurs que comme Google+ tente de nous imposer son réseau social par tous les moyens, les webmasters se sentent obligés de mettre le bouton +1 sur leurs sites. Sur les pages de résultats, certains sites ressortent mieux placés que d'autres parce que vos amis les apprécient ce qui n'est pas logique, les habitudes et affinités de vos contacts Google+ n'étant pas nécessairement les mêmes que les vôtres.
Nous risquons de "rester dans une bulle" précise Alexandre Villeneuve avec toujours les mêmes sites qui ressortent, la qualité des résultats fournis n'est alors plus au rendez-vous, un peu contradictoire pour Google dont le cheval de bataille est de servir au mieux l'internaute. Il pense d'ailleurs que Google va reculer et avancer à plusieurs reprises à propos de la place que prend Google+ dans le positionnement des sites. Olivier de Segonzac a relativisé en faisant remarquer que le bouton +1 n'est pas encore utilisé par tout le monde, heureusement...

La recherche vocale

Philippe Yonnet qui animait les discussions a ensuite posé une question aux intervenants sur l'arrivée des nouvelles méthodes de recherche vocales tels que Google Voice ou Siri et comment cela pouvait affecter nos métiers de référenceurs.
Laurent Bourrelly a répondu que cela avait très peu d'impact pour le moment, ce type de recherches ne représentant encore une part assez faible. Mais de plus en plus de gens sont connectés via mobile, ça il faut le prendre en compte précise Olivier. Alexandre Villeneuve a d'ailleurs rappelé l'acronyme SOLOMO : Social Local Mobile.

Et le BlackHat dans tout ça?

Pour finir, Paul a été intérrogé sur le BlackHat en général, ce que représentait le BlackHat pour lui. L'avantage du BH réside pour une part dans l'automatisation, mais le BlackHat ne se résume pas qu'à ça. "Faire du BlackHat, c'est dépasser ses limites, savoir se poser des questions".
Il nous a démontré avec beaucoup d'humour que les BlackHat si souvent montrés du doigt comme étant des spammeurs ne sont pas "si pires", les whitehat n'étant pas si blancs que ça: "Le CP c'est du Spam! tu popularises artificiellement un site, c'est du Spam". Il a rajouté: "Certaines agences optimisent des sites comme des porcs, pire que nous!"

Bref, vous l'aurez compris à la longueur de ce premier paragraphe, cette table ronde m'a bien plu 🙂 Après un court passage à la conférence de David Degrelle sur le SMO, je me suis dirigé ensuite à la conférence de Gérard Haas (du Cabinet Haas).

Le SEO et le risque juridique

Une conférence passionnante, mais qui jonglait avec des concepts assez obscurs...aussi, je vous livre quelques-uns des points abordés, mais ne comptez pas sur moi pour développer plus :

• Lors de la migration SEO d’un site pour un client, afin de se protéger d’une éventuelle baisse de trafic, il est recommandé d’ajouter le type de mention suivante aux contrats :
"En connaissance de causes des risques et suite aux différentes réunions présentant la migration du site X vers le site Y, le client accepte la mise en place des règles de redirections...".
Tout doit être écrit afin de mieux se prémunir.

• Maître Haas a pris comme exemple une affaire du TGI de Paris opposant la société Odin à la société Le Ludion (sociétés de ventes d’orgues de barbarie) dans laquelle les juges avaient considéré que : "L’utilisation du nom Odin comme mot-clé sur la page source du site www.leludion.com constitue l’usage de l’élément particulièrement distinct de la marque "Orgues Odin" à titre de publicité."
En revanche, ce n'est plus le cas pour l'usage des meta-tags qui, puisqu'ils sont invisibles (et non pas indiqués dans la page elle-même comme dans le cas "Odin"), ne constitue pas une contrefaçon de marque.
Gérard Haas a même ajouté : "Un site apparaissait sur le moteur de recherche Google en insérant le nom de son concurrent dans les balises Meta."
Il semble donc qu’il existe parfois un vide juridique dans certains cas...

• Nous avons ensuite vu d’autres exemples dont la fameuse affaire "Saveur Bières". Maître Haas expliquait ici que la technique des sites satellites est illicite dans le sens où ces sites n’ont pas de raison d’être, à part pour optimiser le référencement du site principal (pas de contenu, uniquement des liens vers le site principal).

seo et risque juridique

Pour conclure, il ne faut jamais oublier que: lors d’une stratégie de référencement, vous êtes responsables de votre stratégie et de ce qui en découle.

BlackHat: évaluer les risques

Cette conférence a malheureusement été assez rapide comme la conférence précédente avait un peu débordé niveau timing. Paul Sanches a d'ailleurs rebondi à celle-ci en résumant "plus on a d'oseille, moins on a de problèmes", le ton était donné 🙂

Les actions LONG TERM ont été mises en opposition aux actions SHORT TERM pour lesquelles le risque augmente. Les différents éléments qui peuvent faire qu'un site se retrouve pénalisé ou blacklisté ont été passé en revue:

- Achat, vente de liens
- Webspam
- Duplicate Content
- Contenu auto-généré
- Cloaking
- Sur-optimisation
ou encore cause inconnue...

L'essentiel afin d'éviter tout déclassement dans les SERP est de toujours rester en dehors des radars de Google, il faut rester discret, planquer ses liens. Le cloaking d'ailleurs n'est pas forcément utilisé que pour tromper Google, mais aussi pour rester discret.
Enfin, il faut tout varier, ses ancres de liens au maximum, le reste aussi. Bref, apparaître le plus naturel possible.

L'utilisation de sites intermédiaires reste un bon fusible, il faut éviter d'utiliser des techniques BlackHat directement sur le site principal. Par contre, dès qu'un site satellite prend des positions, cloaker une 301 vers le money-site reste efficace.

La conférence de Tiger était bien sympa mais trop courte à mon goût=)

Après une pause déjeuner, l'après-midi commence par une conférence de Sébastien Monnier, ancien membre des équipes Qualité de chez Google.

Analyser une pénalité de google et en sortir

Sébastien Monnier nous a rappelé que Google is a business, il doit améliorer la qualité de ses résultats mais ça n'est pas une agence SEO! Il existe 3 moyens pour rentrer en contact avec Google:

- Spam Report -> accusé de réception
- Demande de réexamen -> réponse automatisée
- Forum d'entraide -> réponse individuelle d'un employé Google parfois (de mon point de vue et de ma propre expérience, leurs réponses sont trop génériques...)

Comment Google repère les pratiques trompeuses

- Via une revue manuelle
- Via l'algorithme capable de détecter des anomalies (ex: ne pas dépasser une dizaine de mots-clés qui se suivent par une virgule)

Détecter un déclassement

- La commande site répond encore
- La marque est encore positionnée ainsi que la longue traîne
- mais les mots-clés travaillés ressortent en 3ème page voir plus

présentation Pénalités

Pourquoi Google déclasse un site? --> la réponse

- Manque de contenu original
- Manque d'intérêt des internautes
- Publicité trop agressive
- Texte caché

PANDA: qu'est ce que c'est?

Ce n'est pas:

- Un filtre Anti Duplicate Content
- Un filtre Anti Cloaking
- Une chasse aux mauvais liens
- Une pénalité

C'est:

- Un ajustement algorithmique
- Une meilleure prise en compte de l'UX (expérience utilisateur)
- Une meilleure prise en compte de la popularité réelle d'un site
- La peluche de @witamine

Cette conférence était intéressante mais s'apparentait un peu trop à une retranscription des Guidelines de Google de mon point de vue

Crawl de Google, caches, performances et CDN

Cette conférence était présentée par la société CEDEXIS, c'était passionnant et assez technique donc ça m'a bien plu. Nous avons pu constater avec de beaux graphiques qu'un site comme Euronews qui était auparavant géré par un mono-prestataire (Akamai) a vu ses temps de chargement baisser en passant par une offre Multi-prestataires.
Au-delà d'un léger avantage en matière de positionnement (critère de l'algorithme Google), une réduction du temps de chargement des pages permet surtout un crawl plus régulier. En effet, GoogleBot attribue à chaque site un temps machine/CPU: "en 3 minutes, je crawle ce site", plus le site est rapide, plus grand sera le nombre de pages crawlées sera.

Performance et SEO

Thomas Soudaz de l'agence Refficience nous a décortiqué tous les éléments qui pouvaient accélérer le temps de chargement d'une page:

- compression Gzip
- Taille/poids des images (qui représentent 62% du total des éléments d'une page)
- Content Delivery Network
- JS et CSS minify
- Les CSS en haut de page, les JS en bas de page
- Les en-têtes Content-Expires, Cache-Control
- Data URI
En gros l'ensemble des éléments qui sont détectés par le plugin "Page Speed" et Y!Slow.

Ces deux conférences sur les performances d'un site Web étaient réellement passionnantes. J'ai beaucoup écouté et peu écrit du coup. Vous trouverez en bas de cette page un lien vers la présentation de Thomas Soudaz pour plus de détails

seo performances

Comment rendre visible le plombier d’Aurillac? Le référencement local de A à Z

Pour finir la journée, une dernière conférence avec Gwaradenn et Black Melvyn sur le SEO Local🙂 D'une manière claire et didactique, nous avons vu comment s'inscrire à Google Adresses. Il faut éviter la sur-catégorisation qui pourrait se traduire par une sur-optimisation.
L'utilisation des micro-données (schema.org) est un vrai plus pour afficher les avis des internautes dans les pages de résultats. L'intérêt est aussi d'être cité sur Internet à travers différents services (Trip Advisor, Qype, Pages Jaunes etc)
Enfin, un bookmarklet pour Google Maps était présent dans le dernier slide mais je n'ai pas eu le temps pour recopier les lignes de code!

Heureusement qu'on a eu les questions de Sandrine et Paul avec des exemples concrets ;D

Fin de journée

La journée s'est finie à la "3ème mi-temps", un bar situé en face du Stade de France. Dans une ambiance détendue, j'ai pu échanger avec pas mal de contacts Twitter.

apero SEOCampus

Petite dédicace à ceux et celles que j'ai croisés et avec qui j'ai discuté (ou pas assez) durant cette journée: @taiphan (adorable), @numastick et @jambonbuzz (on faisait une belle équipe!), @maximedt (un jeune talent!), @gwaradenn (emerveillé par les lumières roses), @witamine (et sa peluche Panda), @diije (et sa tribu Résonéo), @GDTSB (qui courait partout!), @florianmarlin (toujours au rendez-vous), @chiliconseo (un mec bien cool), @clip6 (from Seosphere!) mais aussi @ecribouille, @aurelienbardon, @seoblackout, @alexy_, @laurentbourrelly, @guibfrance, @emilienerot, @5eg, @yakamama, @supergago_, @yoannseo et @xavfun (plus #SEORomantique que jamais). Et à tous ceux qui n'étaient pas là, j'espère que vous y serez l'an prochain;-)

Encore bravo à toute l'équipe organisatrice pour ce SeoCampus 2012. Finalement, heureusement que je n'y suis pas allé les deux jours, mon compte-rendu aurait été vraiment trop long... ^_^

Comptes-rendus d'autres bloggeurs:

Par @Guibfrance: http://www.guib.fr/seo-campus-2012-compte-rendu-1er-jour.html
Par @Jambonbuzz: http://www.jambonbuzz.com/focus/retour-du-seocampus-2012-2012-03-11
Par @Gwaradenn: http://www.partouzedeliens.info/compte-rendu-du-seo-campus-2012-227/
Par @Supergago_: http://la-grenouille.net/compte-rendu-du-seocampus-2012/
Par @aurelienbardon: http://oseox.fr/blog/index.php/986-seocampus-seo-droit
Par @laurentbourelly: http://www.laurentbourrelly.com/blog/1056.php

Retrouvez d'autres comptes-rendus ainsi que les présentations des différentes conférences du SEOCampus 2012 sur la page Retro 2012 du site SEOCampus, et aussi les photos du SEOCampus, 2500 livetweets capturés pour revivre les 2 jours du #seocampus 2012

PS: j'espère ne pas avoir fait d'erreurs de retranscriptions, si certaines citations/informations étaient inexactes, n'hésitez pas à me le signaler!

PS2: Et un grand merci à Numastick Web Factory😉

32 commentaires

    • Je savais que tu réagirais;) bah quoi, votre départ ne dépendait-il pas de lui?je pensais que c’était le gourou Resoneo

  1. Et bin, ca c’est du compte rendu … ou je ne m’y connais pas

    tu dis que tu n’as pas eu le temps de noter le bookmarklet pour le plombier a Aurillac ; ) moi non plus, mais je l’ai pris en photo, alors le voilà :

    javascript:void(prompt(”,gApplication.getMap().getCenter()));

    a l’année prochaine et bon début de semaine

    Thomas

    • merci Thomas, Aurélien a rajouté le lien dans un commentaire plus bas également. A l’année prochaine!

  2. You’re welcome dude, et merci à toi !

    Sympa ce récap du 1er jour, tu fais bien de me rappeler la conférence sur l’utilisation des micro-données d’ailleurs !

    • c’est pas faux. d’ailleurs, il n’y a pas quelque chose qui se trame pour mercredi prochain?

  3. Bravo Aymeric excellent résumé !

    Moi même présent, l’apéro de fin de journée a été l’un de mes moments préférés ^^ Meme si la conf de Viriginie Clève aka (@largow) et la conf de Nicolas Malo et la conf de Thomas Soudaz m’ont particulièrement plu. Par contre la conf de Google ouep disons … bref j’y étais et en résumé rien de bien à se mettre sous la dent.

    Sinon pas eu la chance d’échanger avec toi, peut etre pour une prochaine fois 😉

    • Merci pour le lien du bookmarklet! A propos du lien, tu as raison, je suis trop gentil… je vais le passer en nofollow 😉
      Ravi de t’avoir croisé en tout cas, à la prochaine Aurélien!

      • Le problème est qu’avec le nofollow, tu perds toujours autant de jus, autant faire un vrai lien à WRI. Je remettais plus en cause le fait qu’il est un lien et pas d’autres. 😉

        • Ah je comprends mieux ce que tu veux dire, tu as entièrement raison. J’ai corrigé le tir pour nos deux intervenants sur le SEO Local ainsi que pour Resoneo 😉

          • Yeah, Olivier va me devoir une bière pour le lien vers Résonéo, merci X2. 😉

          • Hey,
            Merci pour le BL et la mention dans ton CR ! J’ai été ravis de te rencontrer enfin IRL 🙂
            @Aurelien, pas de soucis pour la bière, j’en dois a tellement de monde que une de + ou de – ça fera pas trop de différence 😉
            A+

  4. Eh bien, pas mal le résumé merci ! peut-être que ça me décidera à venir y faire un tour l’année prochaine 😉

  5. Merci pour ce long résumé, je m’y serais presque crue ^^

    Un peu plus de détails sur le contenu de la prez d’Aurélien et Matthieu seraient les bienvenus, si qq’un a ça qq part, car on lit/entend un peu de tout à ce sujet, notamment sur les liens vers les fiches (utile/pas utile).

    @Pierre : que de la gueule !

  6. Arf… moi aussi j’aurais aimé pouvoir faire equipe avec @numastick et @jambonbuzz (enfin surtout @numastick) ;o)

    Bon retour et super photos (sont-ce les tiennes?)

    • Salut le Juge! ton commentaire vient d’être libéré des Indésirables… Non, les photos ne sont pas de moi, ce sont celles de Numastick et aussi de Tai Phan Thanh qui m’a d’ailleurs autorisé à les utiliser avec un lien vers la page originale:-) Le lien vers la galerie est en bas de l’article!

    • C’est parce que tu m’as jamais rencontré sinon tu aurais rêvé faire équipe avec moi.

      Merci Aymeric, sacré compte rendu, bravo pour le temps que ça t’as pris (j’en sais quelque chose).

      On remet en place la fine équipe dès que possible 😉

      • Non, non, Vincent, mieux vaut qu’il ne te voie pas en vrai si tu veux mon avis (et même si tu veux pas d’ailleurs)…
        Sinon, Julien (soupir…), moi aussi je rêve de faire équipe avec toi…

  7. Carrément bien se compte rendu, je suis un peu dégouté de ne pas pouvoir être venu, à te lire je pense qu’il y avait beaucoup de choses à apprendre. Par rapport à ce qui a été dit sur le passage en SSL de google je suis plutôt d’accord avec Olivier et sa technique de faire une extrapolation est une bonne chose…Ensuite il faut juste espérer que le % de not provided ne va pas monter à 50% ça risque de commencer à devenir compliqué sinon.

  8. Un article à la hauteur du rendez-vous. Énorme du coté organisateur comme participants ou intervenants. A refaire ou faire pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’être présent 🙂

  9. Le plus complet de tous, et de loin. Merci pour ce compte-rendu, avec ça, on a même plus besoin d’y aller! 😉

  10. Excellent résumé, des anecdotes, et des conférences au top, notamment sur les aspects juridiques du SEO et les techniques BH !

  11. Ping : Compte rendu des conférences sur le référencement au Seocampus 2012
  12. Je n’ai pas tout compté mais c’est sûr qu’il y a bien plus de 1800 mots 😉
    Juste ce qu’il faut pour résumer la journée, bien dommage que tu ne sois pas resté les 2 jours.
    En tout cas, je suis ravi de t’avoir rencontré ainsi que tant d’autres.
    Rendez-vous au prochain SEOCampus pour beaucoup et aussi aux évènements SEOCamp à venir.

  13. Merci pour ce beau compte rendu. Pour la question des pénalités, rien de neuf à l’horizon. Certaines pénalités sont assez difficiles à comprendre et c’est là dessus que Google devrait gagner en transparence.

    Mettre un MFA en l’air, ok, mais mettre des sociétés entière en péril pour, dans certains cas (uniquement), pas de raisons apparentes, c’est un peu dur.

    Bah sinon, ton résumé m’a fait regretté de ne pas avoir pu me déplacer.

  14. Merci pour ce compte rendu du SEO Campus que je trouve très explicite surtout avec les photos. ça fait toujours du bien d’apprendre et d’avoir l’avis des experts en SEO. Les thèmes qui y ont été développés sont très intéressants. Cette conférence nous aide à améliorer et avoir de meilleurs résultats en référencement.

  15. Bon, bien que les confs avaient intéressantes, pas grand chose de nouveaux sous le soleil.

    On déplorera quand même beaucoup que les confs SEO ne fasse pas de gros buzz comme certaines confs de dev qui expose des tests d’un an réalisé spécialement pour un évènement où un intervenant nous apprend tout sur un sujet donné, et surtout preuve à l’appuis.

    Bien que j’aurais aimé allez à ce SEO Campus pour voir du monde, je reste stupéfait quand à la qualité d’une profonde banalité des conférences.

    Cela étant dit, le partage sur le web en est une des raisons principales, les veilles sur le net en continue étant bien plus enrichissante, alors limite à quoi bon organiser ces évènements si ce n’est que pour répéter.

    Le SEO Campus et autres évènements ne sont-ils pas des barcamp cachés finalement ? Mais où l’on paye pour rencontrer d’autres SEO ?

  16. Domage j’y été mais je t’ai pas croisé:(

    Peut etre la prochaine fois:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *